Château Rêva - La Route des Vins de Provence

la motte 2019

vigilant 2019

logo-100« NE PAS SUBIR »

 

Le MOT du PRESIDENT MARS 2014

 

Quelques nouvelles depuis notre dernière assemblée générale de mars 2013 afin de faire le point sur le devenir du terrain de madame Haumont qui était convoité par la société BONIFAY.

Suite à nos différentes interventions depuis 2011, grâce à votre mobilisation et votre participation à notre Association, nous sommes en mesure aujourd’hui de vous informer que la menace contre laquelle nous avons lutté s’éloigne. Il n’y aura pas de dépôt de Matériaux et encore moins de Centrale à Béton sur la Motte notamment sur la route de Callas au lieu-dit « La Maurette ».

Nous avons rencontré Monsieur Parlanti,  Maire des Arcs et Vice -Président de la commission d’Urbanisme de la CAD
A ce titre, nous luis avons exposé notre action contre le projet de construction de Monsieur Bonifay.
Comme nous n’avions rien contre sa société mais uniquement contre son projet sur La Motte, nous lui avons demandé de faire en sorte que la CAD puisse lui trouver un terrain compatible avec les activités de sa société

Lire la suite...

Le MOT du PRESIDENT MARS 2013

Le 9 mars 2013 à 18 heures, s’est tenue la deuxième assemblée générale de notre association.
Le Procès- Verbal de cette réunion figure sur ce site et je vous invite à le consulter. (Procès Verbal d'assemblée Générale mars 2013 format pdf)

A ce jour, le permis de construire déposé par la Société BONIFAY a été refusé.

Pourtant, il convient de ne pas baisser les bras car la menace sur notre environnement persiste.
En effet, Monsieur André BONIFAY, présent lors de cette réunion nous a confirmé son intention de représenter son projet en insistant sur le fait qu’il n’avait pas pour but de construire une centrale à béton mais de transférer son dépôt du Muy vers La Maurette.

Lire la suite...

Le mot du Président octobre 2012

Je reviens vers vous pour faire un point de la situation depuis la dernière réunion de février 2012 qui avait confirmé nos inquiétudes concernant le projet d’installation d’une centrale à béton et des matériaux Bonifay dans la zone de La Maurette.

Les membres du bureau de l’APPED ont rencontré Madame Vachald, Maire de La Motte le 2 octobre 2012 pour faire le point de la situation concernant la demande de permis de construire déposée par la société Bonifay.

Il nous a été répondu que cette demande était toujours en instruction et qu’une décision devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

Nous resterons donc vigilants sur l’évolution de ce projet, afin qu’il ne se transforme pas en nuisance et vienne défigurer notre cadre de vie protégé.

Lire la suite...

Le MOT du PRESIDENT Février 2012

19-02-12Le 17 février 2012 à 19 H 00 , s’est tenue la première assemblée générale de notre association.

Comme à chaque fois, vous avez été nombreux à montrer votre intérêt à notre mouvement de résistance à la pression de ceux qui veulent nous imposer par la force un cadre de vie dont nous ne voulons pas car il s’oppose à l’harmonie de notre belle région, encore authentique.

Que seraient nos beaux vignobles, notre route des vins, nos paysages sauvages et protégés ainsi que nos villages et hameaux si l’on venait à les défigurer avec une industrie qui n’a rien à y faire sinon des profits dont les retombées pour vous seraient bien inférieures aux nuisances qu’elles provoqueraient.

Certes, il est normal que les entreprises cherchent à s’installer et à se développer, mais, il est de la responsabilité des élus et des populations de veiller à les contenir afin que ces dernières ne le fassent pas de manière anarchique en considérant leurs seuls intérêts.

Lire la suite...

Le mot du Président avril 2011

HISTORIQUE et BUT de l’Association

La motte 83490 var matin 140411

En février 2011, nous avons appris que la construction d’une centrale à béton était en projet dans la zone de La Maurette, à la place des anciennes serres de madame HAUMONT.

Ces dernières ont été détruites à coup de bulldozer dans des conditions qui ont alerté et inquieté les riverains tant la mise en œuvre de cette opération respectait peu l’environnement et les habitants.


Constatant l’inquiétude légitime des résidents du quartier, nous nous sommes regroupés dans la confusion normale des premières fois le 12 avril au domaine de La Maurette.

Cette première réunion a eu le mérite de montrer que les inquiétudes de la population étaient fondées suite aux interventions diverses et explicites des personnes impliquées directement dans ce projet.

Manifestement, à l’issue de cette réunion, il fallait agir et valoriser cette force qui s’était manifestée presque spontanément. Il était urgent de transformer les actions individuelles et la colère légitime en action collective, beaucoup plus efficace si elle est bien conduite.

Lire la suite...

L'historique du site Haumont

depuis 1972...

la motte var 83 serre-1991

  • Mr Haumont propriétaire des parcelles (22000m²) construit par tranche 14500m² de serres lourdes, un bâtiment d'exploitation (emballage, chaufferie...) Destination de l'exploitation horticole de Chrysanthèmes fleurs coupées.
  • 1989 Reprise de l'exploitation par 3 employés sous l'appellation GAEC Chrysanvar en fermage sur le terrain appartenant toujours à Mme Haumont qui est restée associée co-gérante.
  • 1991 Remblayage par la DDE contre son utilisation du terrain marécageux inutilisé (entre les serres et l'usine) par les 20 ans de déchets de culture (sacs de tourbe, terreau, grillages, ferrailles, bâches PVC...) et les gravats du CD25 alors élargi.
  • 2000 Reprise du GAEC transformé en SARL par une société d'investissement monégasque qui transforme l'exploitation en production de roses fleurs coupées en hors-sol. Les déchets des cultures (18000m² de bâche PVC etc.) précédents sont également enfouis au même endroit.
  • 2003 Reprise de la SARL par un groupe hollandais transformation en EARL Les Roses des Dauphins, août 2005 cessation de l'activité par dépôt de bilan, 2006 vente aux enchères du matériel, la totalité du matériel lourd (voir la liste) de culture reste en place... Jusqu'en avril 2011

(sources: P.Fabre ex chef de culture Ets Haumont, co-gérant GAEC, Responsable d'exploitation SARL et EARL, Chef de projet de la mise en place de la culture hors-sol)

 

Avril 2011 La démolition des Serres...


Lire la suite...