Le MOT du PRESIDENT MARS 2013

Le 9 mars 2013 à 18 heures, s’est tenue la deuxième assemblée générale de notre association.
Le Procès- Verbal de cette réunion figure sur ce site et je vous invite à le consulter. (Procès Verbal d'assemblée Générale mars 2013 format pdf)

A ce jour, le permis de construire déposé par la Société BONIFAY a été refusé.

Pourtant, il convient de ne pas baisser les bras car la menace sur notre environnement persiste.
En effet, Monsieur André BONIFAY, présent lors de cette réunion nous a confirmé son intention de représenter son projet en insistant sur le fait qu’il n’avait pas pour but de construire une centrale à béton mais de transférer son dépôt du Muy vers La Maurette.

Devant le flou de la situation actuelle, il est impératif que chacun clarifie ses positions afin que les déclarations de l’un ne viennent pas contredire celles de l’autre. A ce titre, les membres du Bureau rencontreront successivement Les Maires de La Motte et du Muy, puis Monsieur BONIFAY afin de connaître la réalité des choses.

Quoi qu’il sorte de ses réunions, notre position ne variera pas et nous demeurerons vigilants, quant au devenir du terrain Haumont afin que soient respectées à la lettre les réglementations en matière d’urbanisme, de sécurité et d’environnement.

Nous veillerons, en liaison avec les élus, à ce que les intérêts de tous soient pris en compte, notamment, le droit des habitants à préserver leur cadre de vie ainsi que celui de la société BONIFAY à se développer harmonieusement sur des sites adaptés à son activité.

Nous resterons donc vigilants sur l’évolution de ce projet, afin qu’il ne se transforme pas en nuisance et vienne défigurer notre cadre de vie protégé.

Pour le moment, la menace continue de planer et il convient de ne pas baisser les bras et de rester mobilisés afin de faire valoir notre droit à maîtriser nos vies et notre environnement. Nous savons tous ce qui arrive quand on attend que d’autres décident à notre place ; il suffit de constater le développement anarchique de certaines zones où se côtoient industrie et zones d’habitation ou infrastructures de santé et autres…

serres

 

Continuez à rejoindre notre association et soyez nombreux en montrant votre détermination à : « NE PAS SUBIR… »